Venez essayer l'aïkido traditionnel

Tant que l'on n'aura pas diffusé très largement à travers les hommes de cette planète
la façon dont fonctionne leur cerveau,
la façon dont ils l'utilisent,
tant qu'on n'aura pas dit que, jusqu'ici, ça a toujours été pour dominer l'autre,
il y a peu de chances qu'il y ait quelque chose qui change.

Henri laborit Source

Attention car la confusion est fréquente

Aïkido découverte nos dojo dojo
L'aïkido n'a rien à voir avec le "sport martial" judo, karaté etc...
judo, karaté etc... sont des "sports martiaux avec des champions" ce ne sont pas des "arts martiaux aucun champion, pas de compétition", la confusion est fréquente et entretenue pour tromper les consommateurs.... Les gens avertis font la différence.
La confusion vient de l'ignorance des occidentaux qui croient toujours tout savoir et qui ne savent rien des arts orientaux pour la plupart. Quand ce n'est pas tout simplement de l'arnaque !
Un sport martial se pratique dans un club une fédération sportive qui fédère des clubs sportifs.
Un art s'apprend avec un artiste qui vous acceptent ou pas comme élève, c'est une relation individuelle.
Un "art martial" se pratique avec un maitre, dans un dojo, celui-ci fait partie d'une école (dojo mère), jamais d'un club.
C'est le sens même du terme dojo le lieu (jo) où l'on étudie la voie (do) du maitre.
Un dojo est l'inverse d'un club sportif, car l'aïkido est un art martial, pas un sport martial qui se pratique en club.
Un sport a des entraineurs, des champions, Un dojo n'a pas de champion ni d'entraineur mais un maitre qui enseigne son art à des disciples appelés deshi.
Les deshi ont entre eux une relation semapï / Kohaï.
Ne surtout pas confondre "un sport et un art".... Pour faire simple :
"on ne confond pas la cuisine d'un artiste comme Paul Bocuse
avec le meilleur mangeur de boudin un sportif..."
Dans un art la compétition n'a pas de sens car on ne mesure pas, on apprécie, ou pas !
alors que l'objectif du sport c'est : de mesurer, pour comparer les performances.
La compétition c'est vraiment pas une bonne idée
Par un savant qui n'a jamais pratiqué l'aïkido ...Albert Jacquard (1994)
  • La compétiton génère le problème actuel !
  • La compétition ce n'est pas souhaitable, Albert Jacquard (1994) : “Car on est en train de sélectionner les gens les plus dangereux !” En savoir plus... »

Traditionnel veut dire : "La transmission d'un enseignement de maitre à disciples"

Dans un art martial comme l'Aïkido il n'y a pas de normes autant de dojo autant d'aïkido différents chacun choisira donc le sien en choisissant son maitre. S'inscrire dans un dojo c'est devenir l'élève du maitre du dojo qui est en effet un artiste au service de son art. L'art est passionnant et comme tous les arts toute une vie ne suffit pas pour le maitriser on progresse avec le temps. L'aikido de 3 ans n'est pas le même qu'un aïkido de 40 ans. Avec les années de pratique le corps est mieux maitrisé et plus performant les séquelles de l'âge sont retardées, on est jeune plus longtemps.

Dans un sport martial tout est normalisé pour pouvoir être comparé pour savoir qui est le champion tout le monde est à égalité. Pour faire respecter cette égalité on changera selon les triches le fonctionnement du sport. Le sport en lui même est donc inintéressant. Avec l'âge vers 35 ans on arrête la compétition le corps souvent brisé.

Pour avoir de bonnes base sur l'aïkido traditionnel suivre ce lien. En savoir plus »

Transmission de la voie : Fondateur => Tamura sensei => A Peyrache sensei

Morihei Ueshiba
le fondateur de l'aïkido

Tamura sensei
Uchi deshi du fondateur

Alain Peyrache sensei
élève de Tamura sensei

Nos pratiquants parlent de leur aïkido

Dans le cadre des interviews vidéo d'Isabelle divers pratiquants parlent de leurs motivations et recherches en aïkido En savoir plus »

FAQ on répond à vos questions

Il suffit de cliquer sur ce lien En savoir plus »

Alain Peyrache répond à un interview

dans l'océan indien lors d'un stage annuel En savoir plus »

Alain Peyrache

Aïkido et les enfants

Aïkido au féminin